Les masques parlent aussi… dscn15603

La peinture comme une initiation à un monde mystérieux et magique.

Celui des masques omniprésents depuis des millénaires dans toutes les civilisations.

Celui des masques qui dissimulent, dévoilent, métamorphosent, effraient, apaisent, inspirent, fascinent, illuminent, libèrent, troublent, inquiètent.

Celui du visible, de l’invisible, des couleurs, des codes et des signes. Celui des masques qui parlent aussi… . Ce travail est le symbole de mon métissage culturel. Depuis dix ans, mes mains parcourent la toile comme emportées par le souffle des ancêtres.

LES MASQUES PARLENT AUSSI…

Le chemin irrésistible de l’intuition Est celui emprunté par mon imagination. Sept lunes se sont écoulées depuis que

Mes mains, emportées par le souffle des épiques Ancêtres, ont parcouru la toile comme emportées par la magie Subsaharienne, quand la nuit, les esprits font orgie, Quand le jour, l’espoir fait plier la fatalité arc-boutée contre Un continent multiple et un, oublié dans son antre Embarqué dans une tumultueuse aventure Sous le vent de la renaissance future.

Par delà les interdits supposés, mes mains, de femme rebelle, Armées de messages ont figé des masques hiératiques dans la toile, Restituant un parfum d’éternité sans leurre. Leurs regards hypnotisent ceux qui croisent les leurs Et leurs souffles inaudibles redonnent vie à un monde agonisant, Naviguant sur la mémoire de l’ancêtre à l’esprit omniprésent, Témoin séculaire des histoires contées de l’humanité faite sienne.

Aux masques, citoyens, citoyennes ! Universalisons nos chants de paix et réalisons nos idéaux. Sous les masques, tous les êtres sont égaux ! Silence, susurrent les masques. Ecoutez les bruits de la folie des Hommes. Ils vont disparaître, happés par le bruit de vos pas de danse qui somment :

Les masques de parler, Et les humains d’espérer…

Fatoumata Fathy SIDIBE

Dans ART, il y a le mot « Agitation ». Il faut construire et déconstruire sans cesse, susciter les capacités d’invention, se donner la liberté de bousculer, d’entrer en connexion avec les autres et avec soi-même.

Dans ART, il y a le mot « Respect ». Celui qui rassemble les citoyens avec ce même message : continuons à vivre ensemble, quels que soient notre sexe, notre origine, notre orientation sexuelle, nos convictions religieuses et philosophiques.

Dans ART il y a « Tolérance ». Non pas tolérance mal comprise qui accepte tout et n’importe quoi mais connaissance et reconnaissance de l’autre dans le respect des mêmes droits et devoirs fondamentaux pour tous.

La présentation de l’artiste est disponible ici